Paris se souvient avoir souffert

27 novembre 2013 - 15:03

Le Paris-SG, qui reçoit l'Olympiakos ce mercredi en Ligue des champions...
Le Paris-SG, qui reçoit l'Olympiakos ce mercredi en Ligue des champions (20h45), avec à la clé une qualification pour les 8es de finale, n'a pas oublié qu'il avait souffert à l'aller.

Maxwell tente de déborder Vladimir Weiss, le buteur de l'Olympiakos à l'aller. (L'Equipe)

Maxwell tente de déborder Vladimir Weiss, le buteur de l'Olympiakos à l'aller. (L'Equipe)
Sur les 18 matches disputés toutes compétitions confondues depuis le début de saison, l’Olympiakos est assurément l’équipe qui a le plus mis en danger le PSG. Si le score (4-1) est flatteur, les Parisiens reconnaissent avoir vraiment tremblé le 17 septembre dernier, le temps d’une période. « On a vécu une entame délicate », a reconnu Maxwell. Lors de ce premier acte mal maîtrisé, Paris a été sauvé à deux reprises par ses montants, avant l’égalisation logique de Weiss, lequel avait mystifié le latéral brésilien, Marquinhos puis Thiago Silva. Et surtout, les Grecs avaient pesé en mettant une grosse pression au milieu de terrain. « Est-ce qu’ils auront la même intention ici à Paris ? On peut en douter, a expliqué Laurent Blanc. Mais si tel est le cas, il faudra être meilleur techniquement que lors des 45 premières minutes là-bas. »

A lire aussi

 

Foot - C1 - PSG Maxwell : «Envie de mieux jouer»

 

Foot - L1 - PSG Blanc botte en touche

 

Foot - L1 - PSG Accord pour rénover le Parc

L’Olympiakos, comme Saint-Etienne dernièrement en Championnat (2-2), avait gêné le Paris-SG en essayant de prendre le jeu à son compte, alors que le club de la capitale était encore à l’époque à la recherche de son identité de jeu. «Ils ont essayé de nous gêner et d’être présents dans le cœur du jeu, car ils savent que c’est dans ce domaine que nous sommes compétitifs, a confirmé Blanc.Elles ont joué un peu haut, mais pas tant que ça non plus. » Les adversaires du Paris-SG savent désormais que ce n’est qu’en essayant de presser haut qu’ils ont une chance de faire douter une équipe parisienne invaincue depuis le 2 mars dernier, soit 34 matches. « Il faut se préparer à rencontrer des équipes qui vont miser sur cette tactique. Pour l’Olympiakos, je pense que cela peut être une arme à double tranchant. Car en pressant haut, il n’y aura plus grand monde derrière. Ça peut donc nous mettre en bonne condition pour nous mettre des buts. »

Blanc : « Il y a toujours du stress et de la pression »

Deux mois après le match aller, le PSG s’est bonifié. « Maintenant, c’est différent, rappelle Maxwell.On joue mieux et on maîtrise plus nos matches. » Le Brésilien prévient quand même : « L’Olympiakos a des joueurs de grande qualité. L’entraîneur (Michel) est bien connu en Espagne. Ils peuvent nous créer des problèmes mais on jouera avec la confiance à la maison. » Méfiant, Blanc en a rajouté une couche. « Il y a toujours du stress et de la pression, a-t-il dit. On doit valider ce parcours, qui est bon. Mais il ne nous garantit pas encore la qualification. On va se préparer pour se qualifier pour les 8es et finir premier du groupe, car ça aussi c’est important. »

Commentaires

AVANT GARDE DE TROYES a commenté ENTRAINEMENT U10 BARCELONE plus de 4 ans
evan duflexis a commenté VIREY-ST JULIEN plus de 4 ans
ENTRAINEMENT U10 BARCELONE plus de 4 ans
VIREY-ST JULIEN : nouvelles photos plus de 4 ans
ESTAC / Virey plus de 4 ans
CHAMPIONNAT U 11 plus de 4 ans
Virey - U11 niveau1 / ST JULIEN : résumé du match plus de 4 ans
U11 plus de 4 ans
DEUXIEME JOURNEE et 3 autres plus de 4 ans
Le Barça s'offre un Clasico d'anthologie et relance la course au titre ! (Real 3-4 Barça) plus de 4 ans
Virey - U11 niveau1 / ST JULIEN plus de 4 ans
NOGENT / Virey - U11 niveau1 : résumé du match plus de 4 ans
NOGENT / Virey - U11 niveau1 plus de 4 ans
Virey - U11 niveau1 / chapelle st luc : résumé du match plus de 4 ans
CHALLENGE AUBE U11 plus de 4 ans
+